Pour définir une maison intelligente, Ken Sakamura énonce les critères d’exclusion suivants : « Une maison sera disqualifiée au regard du classement dans la catégorie des maisons intelligentes si :

  • L’information ne peut pas circuler librement de l’intérieur de la maison vers le monde extérieur, et vice-versa.
  • Si la maison fonctionne avec des ordinateurs intégrés qui ne peuvent pas se parler entre eux.
  • Si sa domotisation consiste en un « patchwork » de « gadgets ».
  • Si elle est équipée avec des fonctions sophistiquées difficiles à utiliser.

 

atelier-smart-home